dimanche 27 décembre 2009

Crèche de Luigi Leonardi



J'avais fait cette crèche de Luigi Leonardi pour l'exposer dans un magasin.
Désolé, la photo n'est pas terrible, j'ai retrouvé ça dans mes archives :-)

Pères Noël d'Anita Barbour



Deux Pères Noël, simples, de cette prolifique créatrice. Ce ne sont pas ceux que je préfère, mais bon ...

samedi 26 décembre 2009

Pères Noël de Maekawa


Voici 2 "Santa" du même créateur, Maekawa Jun.
Le 1er est tout simple, décrit dans  "Genuine Origami" de Maekawa Jun.
Le 2ème est plus sophistiqué, décrit dans "Viva! Origami" de Kunihiko Kasahara.
Ma préférence, comme souvent, va à celui qui est le plus épuré.
Dans les deux cas, on part d'un seul carré rouge d'un côté et blanc de l'autre.

samedi 19 décembre 2009

Video avec Yoshizawa

Il est toujours bon de regarder les grands maîtres, même si ceux-ci appartiennent à une époque que l'on qualifierait (à mon avis abusivement) de dépassée.
On peut ne pas être musicien ou ne pas s'intéresser au classique, mais voir Glenn Gould jouer colle des frissons !
Cette video montre Akira Yoshizawa plier un cygne. On y sent le respect du matériau papier, qu'il caresse plus qu'il ne le plie, la concentration, la précision des gestes, c'est magnifique, tout est là.
A voir sans modération.
http://www.youtube.com/watch?v=58GdBN4NWz8

L'origami vs les autres arts

Comme je l'ai déjà dit, j'ai pratiqué 3 "arts", la musique, la magie et donc l'origami, et il y a des points communs entre ces trois disciplines. Je dirais même que la connaissance des unes éclaire les autres.

Je suis par exemple un adepte de la simplicité au bénéfice du résultat.
Je ne sais plus qui a dit "l'important n'est pas de jouer 1000 notes mais de jouer les essentielles" (ou quelque chose d'approchant). Le trompettiste Miles Davis ne déversait pas des torrents de notes, bien au contraire, tout ce qu'il jouait, par contre, avait un sens. En batterie, à l'inverse de batteurs que l'on a l'impression de voir faire des solos même quand ils accompagnent, Ringo Starr, Mick Fleetwood ou Charlie Watts, batteurs "minimalistes", assurent une rythmique sans faille, sont bien au fond du tempo, et sont de grands batteurs justement parce qu'ils jouent simples et efficace.
En magie, Dai Vernon, le fondateur de la magie moderne dite "close-up" (magie faite de tout près, à l'inverse de la scène), disait "un bon effet est un effet qui se dit en une phrase". Cela va à l'encontre de ce que l'on voit parfois dans des shows de magie où l'on a tendance à compliquer à l'extrême, tant les effets que les moyens utilisés, et souvent au détriment de la lisibilité du tour.
En origami, le grand Maître Yoshizawa préférait apprendre à faire un chien en quelques plis plutôt que des animaux sophistiqués. En effet, il est dur de faire simple, faire ressortir les caractéristiques essentielles de l'animal, le nécessaire et suffisant pour que l'on reconnaisse un chien, un oiseau, un papillon, un cheval, etc ..., et savoir lui donner un aspect vivant.

Aller vers le vrai, le fondamental, cela relève de l'approche artistique, mais aussi d'un travail sur soi qui éloigne de l'esbrouffe et du paraître pour ce centrer sur l'"être".

Enfin, c'est mon opinion et je la partage :-)

A propos de créativité

Ca n'a rien à voir, au premier degré, avec l'origami, quoique ...

La magicien Dan Harlan a écrit sur un forum spécialisé les 9 étapes de la créativité, selon lui.
Les voici :

Connaissances — Etudiez, lisez, apprenez, posez des questions, essayez de savoir autant que possible.
Preparation — Décidez d’une petite zone ou problème, focalisez-vous dessus et récoltez tous les éléments physiques dont vous pourriez avoir besoin.
Relaxation — Donnez vous de l’espace, mettez le temps de côté, libérez votre esprit des autres préoccupations, éliminez les distractions.
Jouez — Soyez niais, stupide, amusez-vous, approchez le problème par tous les côtés que vous pouvez imaginer, même les sots, surtout les sots, laissez vagabonder votre esprit, agissez comme un enfant… personne ne regarde.
Prenez Conscience — Soyez attentif à votre dialogue interne, demandez-vous pourquoi vous continuez à faire les choses de la même façon, forcez-vous à briser les règles.
Acceptation — Intégrez ce qui est stupide, étrange, laid, insensé, sans objet, acceptez toutes les idées sans ressentir que quelque chose est faux.
Enregistrement — Ecrivez ou dessinez ou enregistrez tout en vidéo, faites des croquis, notes, transportez partout avec vous un carnet de note ou un dictaphone.
Juger — Après avoir généré toutes les idées, vous pouvez commencer à les éditer pour essayer de trouver un sens à vos idées folles, analysez, testez.
Appliquez — Si quelque chose fontionne ne fut-ce qu’un peu, voyez si vous pouvez développer plus avant, intégrez les idées fonctionnelles et jouez encore un peu avec.

Répétez si nécessaire.



Vous n’avez pas à appliquer ces étapes dans l’ordre. Ne vous attendez pas à obtenir des résultats grandioses immédiatement. Cela prend un peu de temps pour libérer son esprit de la structure imposée par le monde extérieur.

mardi 15 décembre 2009

Scottish terrier de Robert Neale

Ce chien très épuré est une illustration de ce que j'aime bien : pliage simple, subtil et efficace.
Il est l'oeuvre de Robert Neale, un grand magicien et plieur, dont chaque modèle est un délice.
Décrit dans "Origami - The Complete Guide to the Art of Paperfolding" de Rick Beech.

lundi 14 décembre 2009

Histoire abrégée de l'origami

On trouve facilement toute l'histoire de l'origami, de sa création à nos jours, donc je ne vais pas à mon tour rentrer dans les détails.

Disons, pour faire simple, que le pliage est né avec le papier.
Considéré comme une activité traditionnelle en Asie et particluièrement au Japon, les modèles simples pour enfants ont évolué vers un art de création au cours du XXème siècle.
Le Maître Japonais Akira YOSHIZAWA a été à l'origami ce que ROBERT-HOUDIN a été à la magie.
C'est Robert HARBIN, magicien de son état et grand amateur de pliages, qui a surtout fait connaître l'origami en occident, fondant la 1ère association spécialisée en Angleterre (la British Origami Society) en 1967.
L'origami évolue, techniquement et artistiquement, comme toutes les formes d'expression.
Le principe initial (partir d'un carré, pas de ciseaux, pas de colle) a été parfois un peu bousculé, on a vu plier à partir de rectangles, de ronds, ou même de formes parfois un peu biscornues. Le pliage modulaire, consistant à assembler des pliages élémentaires, tous identiques pour obtenir des figures en 3 dimensions, s'est développé grace à la Japonaise Tomoko FUSE.

Alors que les premiers pliages figuratifs (animaux, portraits, etc ...) étaient la plupart du temps plats, en 2 dimensions, aujourd'hui la grande majorité de ces représentations sont en volume, une phase terminale de mise en forme (sculpture) prolongant la structure de base.

Le support papier a aussi beaucoup évolué. Alors que l'on pliait à l'origine finalement avec un peu tout ce que l"on trouvait sous la main comme papier, ou utilisant du papier coloré et à grammage assez fin, spécialement conçu pour l'origami, de nos jours il est fait appel à des matériaux composites, sandwiches de papier de soie et de feuille d'aluminium en particulier, la technique du wet-folding (plier après avoir humidifié le papier) permet la mise en forme de papiers assez épais, et maintient une rigidité du modèle fini, etc ...
Les techniques de pliage actuelles sont très "pointues", avec des séquences parfois très complexes, et faisables uniquement par des experts. Certes, le résultat est spectaculaire, mais ce n'est pas à la portée de nos habituels petits doigts boudinés :-) Voir le site d'Eric Joisel pour en avoir des exemples.

Bref, on est loin du "petit pliage vite fait à partir d'un carré de bloc téléphone" !!!

Cela dit, pour ma part je reste assez attaché à des pliages simples, amusants et subtils, faisables partout et avec un peu n'importe quoi comme papier, cet aspect impromptu me plaît bien, cela rejoint mes préoccupations en tant que magicien. Pas forcément besoin d'artillerie lourde pour être inventif, pour se faire plaisir et partager ce plaisir avec d'autres. Enfin, c'est mon opinion et je la partage :-)

dimanche 13 décembre 2009

Un peu d'humour



De Nick Robinson. A partrir d'un carré bicolore.

Qu'est-ce que c'est ????????????????

Réponse : ertênef enu tnaved essap iuq efarig enu

samedi 12 décembre 2009

Ateliers



J'ai eu l'occasion d'animer en novembre 2 ateliers d'origami, sur le thème de l'eau (bateau, grenouille, gobelet, poisson, etc ...). Très bonne participation, très bon souvenir.
En novembre toujours j'ai participé, comme tous les ans, à la Journée du Droit des Enfants à Nancy, pour la 3ème année consécutive. Au programme, chemise, coeur, crayon.
Prochain atelier en décembre, place Maginot à Nancy, sur le thème de Noël (évidemment).

Un autre Père Noël (Christmas Present de NISHIKAWA Seiji)


Là, c'est plus compliqué.
Fait à partir d'un carré rouge d'un côté et blanc de l'autre.
A noter que l'on peut mettre un petit cadeau dans le sac avant de le fermer.
Ce modèle est une création de NISHIKAWA Seiji.
Décrit dans "Origami Tanteidan Magazine #64".

Simple Pere Noël






Un simple Pere Noël, en quelques plis, à partir d'un carré rouge d'un côté et blanc de l'autre.

J'aime bien quand on arrive à suggérer un personnage ou un animal avec le minimum de moyens. Là, on a la couleur, le chapeau, la barbe, ce ne peut-être que le Pere Noël.

A vous d'essayer de trouver comment il est fait (pas très dur !).

vendredi 11 décembre 2009

A little bit of moi-même

Comme je l'ai déjà dit dans de précédents messages, j'ai (eu) 3 passions : par ordre chronologique, la musique, la magie, l'origami. J'en ai depuis 7 ans une 4ème, mon activité de responsable de l'accompagnement à la scolarité dans une association caritative, qui me permet de vivre des moments fabuleux auprès d'enfants et de familles en difficulté. Ces rencontres et ce bout de chemin que l'on fait ensemble, basé sur le respect et la confiance réciproques, ramènent à des valeurs basiques et fondamentales, remettent nos petits soucis quotidiens à leur place, font toucher du doigt la détresse et l'absurdité qu'a parfois ce monde. Bref, une leçon de vie.
Alors il est sûr que les petites mesquineries ou les egos démesurés de certains de mes "confrères" artistes ont plutôt tendance à me faire fuir ces derniers, et à me tenir éloigné des clubs, forums et autres associations où je me sens si mal à l'aise.
Il n'y a pas d'esbrouffe dans le regard d'un gamin.

mardi 8 décembre 2009

Ateliers

J'anime régulièrement des ateliers d'origami, sur des thèmes imposés ou simplement des modèles traditionnels variés.
Pour toute demande me contacter à zieglerfrancois@aol.com

dimanche 6 décembre 2009

Musiques que j'aime (ça n'a rien à voir avec l'origami mais ...)

J'adore la musique, j'ai d'ailleurs été moi-même musicien (batteur plus précisemment).
J'ai des goûts assez éclectiques mais ce que je préfère est la musique californienne, et ce que l'on appelle Westcoast et AOR.
En gros, une musique bien léchée, belles harmonies vocales, belles mélodies, super production avec en général de super musiciens.
Pour découvrir nombre de ces artistes ou groupes je vous conseille le blog Français http://coolnight-westcoastmusic.blogspot.com/ et le site http://westcoast-aor.ning.com/ où vous pourrez entendre de nombreux morceaux via les listes musicales des différents membres.
Bonne écoute.

vendredi 4 décembre 2009

Boîte octogonale de Tomoko Fuse



Jolie boîte avec son couvercle. C'est un pliage modulaire.
Le papier est gaufré, ce qui donne ce joli rendu.

jeudi 3 décembre 2009

Menuhin et Couple de Danseurs de Neal Elias


Ces 2 modèles sont de Neal Elias.
Chaque modèle est en une seule feuille (papier métallisé).

Couronne de Noël avec feuilles et poinsettias


Cette guirlande de poinsettias fait une jolie décoration de Noël.
Le Père Noël est de Toyoaki Kawaî, et décrit dans "Seasons Origami Book 02".

Double-Fond

Ca n'a rien à voir avec l'origami, mais si vous aimez le spectacle, la magie, si vous avez envie de passer une soirée inoubliable, je vous conseille sans réserve le Double-Fond à Paris, et les spectacles de Dominique et/ou Alexandra Duvivier en particulier.
Toutes les informations sont sur le site http://www.doublefond.com/
Comme dirait JP Coffe, allez-y, les enfants, allez-y !!!!!!!!!!!!!

Masque de Kawai



Un de plus. J'aimais beaucoup plier ces masques.

Marteau et Ciseaux



Là encore, je ne sais plus qui a créé ces modèles. Désolé.

Pensées



Je ne sais plus de qui c'est, car je n'ai plus les diagrammes, mais j'en ai fait beaucoup à l'époque, sous forme de cartes.

Toujours des fleurs



Sans doute de Nilva Pillan aussi, j'étais fan à l'époque !

Clématite de Makoto Yamaguchi


Carré de 15x15cm pour la fleur.
Décrit dans "Le Pli n° 94".

Christ en croix



Je ne sais plus qui est l'auteur de ce modèle.

Petit Puzzle de Noël




Un petit puzzle, pour changer.
Comme on approche de Noël je vous propose ce Père Noël, qui ne nécessite que 2 plis, à partir d'un carré rouge d'un côté et blanc de l'autre. C'est une création de Paula Versnick.
Saurez-vous le refaire ?
Amusez-vous bien.

Petit tableau floral


Les fleurs sont de Nilva Pillan.
Les jaunes sont des Belles de Nuit et les mauves des violettes.
Décrit dans "Origami in Fiore" de Nilva Pillan.

Bouquet 1



Un petit bouquet composé de fleurs de Nilva Pillan.


Chevrons



Cette "sculpture" à chevrons a un bon rendu quand l'éclairage met en relief les creux et reliefs du papier plié.
J'avais mis un photophore à l'intérieur, ce qui faisait un joli effet.

Biplan de Momotani



Yoshihide Momotani est un très grand pliaur Japonais qui a créé une multitude de modèles, avec un style bien à lui. Ce biplan est fait avec une seuille feuille de papier métallisé.

Visages de Yoshizawa



Akira Yoshizawa, grand maître de l'origami, a créé lui aussi de nombreux visages en papier, avec son style propre. Voici quelques exemples.

Portraits de Kenneway



Vous avez ici d'autres exemples de portraits créés par Eric Kenneway.
Vous y verrez Staline, Buddha, Fidel Castro, ...
Comme je l'avais dit à propos du portrait du Docteur Schweitzer dans un précédent post, l'utilisation du papier bicolore est très astucieuse.
Certes, de l'eau a coulé sous les ponts, et depuis l'époque où Kenneway a créé ces modèles, d'autres techniques pour faire des visages ont été dévoloppées. David Brill, Yoshihide Momotani ont développé leur propre technique, mais le grand spécialiste des visages en 3 dimensions est incontestablement Eric Joisel, merveilleux plieur qui fait de la véritable sculpture de papier.
Cela dit, c'est plus simple de reproduire des modèles de Kenneway que ceux de Joisel !!!

mercredi 2 décembre 2009

Pliages de Noël

Noël approche, voici donc quelques références de livres où vous pourrez trouver des modèles sur ce thème :
Easy Christmas Origami (John Montroll ), Quick & Easy Origami Christmas (Toshie Takahama), Christmas Origami (John Montroll), livres très abordables et que vous pourrez vous procurer chez Amazon (http://www.amazon.fr/s/ref=nb_ss?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Daps&field-keywords=origami+christmas)

Il y a aussi d'autres livres, toujours en Anglais, mais moins faciles d'accès, ou qui me semblent moins intéressants.

A noter aussi qu'il y a des pliages TRES SIMPLES sur le thème de Noël sur ce site
http://www.origami-club.com/en/xmas/index.html

Amusez-vous bien !

Coupelles de Philip Shen



Philip Shen a créé de nombreux modèles à structure géométrique, dont ces deux coupelles sont un exemple.
J'aime bien les formes, et les plier est agréable, même s'il y  de nombreux plis "de construction".

Jack in the Box et Cactus dans un pot.



J'aime beaucoup ces 2 pliages :
Celui de gauche est le "Jack in the Box" de David Brill.
Celui de droite est le "Cactus dans le pot" de David Petty.
Ce sont 2 beaux exemples d'utilisation d'un papier recto/verso (car il n'y a pour chaque modèle qu'une seule feuille), et aussi de pliage original et qui fait plaisir quand on l'offre !
A noter que le Jack in the Box peut se replier à l'intérieur de la boîte, et en sortira quand on soulévera le couvercle, comme un vrai, quoi !

Hiboux de Yoshizawa

J'aime beaucoup ces hiboux crées par Akira Yoshizawa. Simples mais efficaces.
Vous voyez aussi un exemple de mise en valeur du sujet en faisant un petit tableau.
Décrit dans "Origami Museum I" de Yoshizawa.

Aviron



Ce modèle est de David Brill. Il est évidemment composite. C'est un exemple comme quoi il est possible de plier à peu près n'importe quel sujet.

Masques de Kawai



Voici quelques autres masques de Toyoaki Kawai.
Je les ai pliés dans du papier washi, et les ai ensuite peints.

Cartes



Voici quelques exemples de cartes que l'on peut faire en origami.
Il est possible de faire des cartes pour de nombreuses occasions, Noël, St Valentin, Anniversaires, etc ...
Il existe des livres d'origami consacrés à ce thème, mais rarement en Français..

mardi 1 décembre 2009

Moments de solitude ...

Qui fait du pliage se voit confronté à un certain nombre de réflexions:
D'abord, si vous utilisez le mot "origami" certaines personnes ne le connaissent pas. Il faut alors leur expliquer que c'est un mot Japonais qui signifie "pliage de papier", et que si vous utilisez ce mot de préférence à sa version Française c'est parce que c'est au Japon que cet art s'est développé en premier, et que c'est un terme utilisé maintenant dans le monde entier.
"Ah, vous faites des cocottes ?" Là, c'est la deuxième réflexion. Restez zen, et expliquez que si la cocotte est effectivement un pliage (dites qu'il date du 16ème siècle, ça impressionnera tout de suite) il reste un modèle traditionnel (en Espagne, où on l'appelle "Pajarita", il y a un monument qui lui est dédié), mais que l'origami a évolué depuis tout ce temps et que c'est devenu un art, ou du moins une activité "pour adultes aussi".
"Vous travaillez dans l'administration ?" (suivi d'un rire lourd) ... En France, le pliage subit cette idée reçue que ce n'est pas "sérieux", à la différence de la peinture ou de la sculpture, ou même du scapbooking ... Sans doute parce que votre interlocuteur ne sait pas ce que c'est, plutôt que de lui raconter, montrez-lui quelque chose ...
"A quoi ça sert ?" Argh ...... Un jour je pliais, pour une personne que je connais, un modèle très judicieux et attractif, la Rose-Cube de V. Vann. Je pensais lui faire plaisir ... Quand j'ai eu fini, je lui ai montré, et tout ce qu'elle a trouvé le moyen de me dire c'est "A quoi ça sert" ... Grand moment de solitude ...
Oui, ça sert à rien pour manger, boire, dormir, trouver du travail, mais ça détend, ça permet de faire plaisir, ça développe des capacités intellectuelles et manuelles, bref ce n'est pas un truc stupide ...
Idée reçue, quand tu nous tiens ...

Omega star de Philip Shen



Cette étoile multi-branches est modulaire.
Il existe des variations avec une seule feuille (Montroll en particulier), mais celle-là est plus simple à faire et plus "clean", à mon avis.

Sphère modulaire



Encore une sphère modulaire, dont je ne sais plus le nom du créateur.
Elle est faite en papier pelure, et assez difficile à assembler (pas de colle, je le répête).
Pour la petite histoire, après avoir plié et assemblé cette sphère (et passé pas mal de temps), en la prenant pour la poser sur une étagère j'ai trébuché et l'ai lachée. Evidemment elle a explosé en vol et il a fallu tout recommencer :-(

Modules de Lewis Simon



Ici 3 variations sur un même thême, le créateur est Lewis Simon.
Celle en avant (au centre) est la "Decoration Box" originale, celle de gauche le "Ninja Star Cube". Tous deux sont décrits avec nombre de variations dans "Modular Origami Polyhedra" de Lewis Simon, Bennett Arnstein, Rona Gurkewitz.

La Croix du Mérite des Plieurs de Papier



Ce modèle a été créé par Jacques Justin. Amusant.

Décoration de Noël



Cette décoration contient divers modèles, je sais plus où j'en ai trouvé la description (sans doute dans un livre sur les décorations de Noël en Origami).
Le thême de Noël permet de nombreux pliages, décos de sapin, de table, cartes de voeux, petits paquets cadeaux, etc ...

Construction modulaire de Francis OW



Cette structure modulaire est une création d'un plieur de Singapour nommé Francis Ow, spécialiste des pliages sur le thème des coeurs, et aussi du pliage modulaire.
Nécessite 30 modules.
Décrit ici : http://web.singnet.com.sg/~owrigami/modular.htm

lundi 30 novembre 2009

Où trouver des diagrammes ?

Où trouver des diagrammes ?
Ah ...
Et bien, dans de bons livres qui vous expliquent clairement, et faits par des auteurs compétents. Ce n'est pas le cas de tous les livres d'origami qui sont en vente dans les librairies.
Je vous conseille, par exemple, ces 3 ouvrages en Français :
"l'Atlas de l'origami, art du pliage", aux Editions Atlas. Varié, bien décrit et bien illustré, des modèles inhabituels, des enfants mais aussi des adultes pourront y trouver leur bonheur.
"Le livre de l'origami de Didier Boursin" (chez Dessain et Tolra), modèles simples mais bien mis en valeur, en majorité de l'auteur.
"Créations en origami", de Nick Robinson, chez Fleurus. Là aussi des modèles sympa, récents, belles photos, et une galerie de modèles non expliqués en fin de livre, pour donner un aperçu de l'univers de l'origami contemporain.

Par ailleurs, je vous déconseille les livres où les étapes sont en photos et non en diagrammes. C'est très souvent bien plus difficile à suivre.
Méfiez-vous aussi des livres où l'on vous annonce "Le chien, "l'oiseau" etc ... comme si c'était la seule façon de plier ce genre d'animal. Souvent ces livres de vulgarisation omettent de citer les créateurs et ce n'est pas sérieux.

Tatos



Un tato est un petit paquet plié destiné, au Japon, à contenir de petits objets, aiguilles, timbres, etc ...
Il y a de jolis modèles de tatos, en voici quelques-uns.

Volume décoratif



Voici un des nombreux volumes décoratifs créés par Tomoko Fuse. C'est un assemblage modulaire.

Ours et renard



L'ours est de Stephen Weiss (publié dans "Origami Zoo" de Lang et Weiss), le renard de Kasahara.

Cendrier de David Brill



Stop smoking !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Publié dans "Brillant Origami" de David Brill.

Vide-Poche et écrin pour bague



Le vide-poche "chat" est de Toyoaki Kawai. Variation sur une boîte traditionnelle.
Décrit dans "The basic art of origami 1" de Toyoaki Kawai.
La boite à la bague est de Teruyo Kayano, décrit dans "Montly Origami Magazine (NOA)" no 285. La bague à l'intérieur comme celle qui est sur la queue du chat sont des bagues en origami, décrites dans la même revue, et de Masako Tanaka. Seule la chaîne qui pend de la boite chat n'est pas en papier.

Paon de Maekawa Jun



Ce paon a été réalié dans du papier "rainbow". Il est décrit dans "Viva! Origami" de Maekawa Jun.

Créer or not créer ?

Doit-on forcément créer ses propres modèles pour aimer l'origami ? La réponse est non, à mon avis.
Il peut être très jouissif de réussir un modèle que l'on aime bien même si c'est un autre qui l'a créé. On peut mettre sa créativité dans le choix du papier, la mise en scène pour présenter le modèle, ...
Il existe de vrais créateurs qui ont un style, une technique, des thèmes qui les caractérisent, sont de véritables artistes où le papier est le support comme d'autres font de la sculpture. D'ailleurs souvent il s'agit de "sculpture de papier" où la mise en forme est très importante.
Et puis il y a quantité de personnes qui se sentent obligées d'avoir leur nom sur un diagramme pour appartenir au cénacle. Bof ... Souvent les modèles ne sont que des réinventions, ou des variantes de modèles archi connus, n'ont souvent aucun intérêt, ni technique ni artistique. Moi-même suis tombé dans ce panneau il y a des années, alors oui ça fait plaisir de se voir "publier" mais on se rend vite compte, si on a un peu de respect pour les vrais artistes, que tout cela est assez puéril.
Cela dit, c'est vrai pour toutes les activités artistiques, la magie en particulier puisque je viens aussi de là, mais c'est sur un autre blog que j'en parlerai plus longuement !

Autres boites de Tomoko Fuse



Voicid'autres mdèles de boîtes de Tomoko Fuse, celles ci à base carrée.

Boites de Tomoko Fuse



Voici un ensemble de boîtes modulaires, crées par Tomoko Fuse, la grande spécialiste des modules. Elle a créé d'innombrables modèles de boîtes, toutes plus jolies les unes que les autres.

Insecte



"Ground Beetle" de John Montroll, décrit dans "Origami for the connoisseur" de Kasahara et Takahama.

Masque de diable de Franco Pavarin


Ce masque de Diable a été créé par Franco Pavarin, et décrit dans "Origami Maschere Animate", ouvrage sur les masques animés. En tirant latéralement sur les joues, on fait s'ouvrir la bouche, comme pour une poupée de ventriloque.

Coq de Yoshizawa

Décrit dans "Origami Daily" de Yoshizawa.

Corbeau et ses petits de Yoshizawa



Ce modèle est de Yoshizawa, publié dans " Origami Museum I - Animals".