samedi 10 novembre 2012

Génération internet

L'origami a beaucoup évolué depuis 2 décennies. Tant mieux.
La manière de s'y intéresser aussi.

Je suis d'une époque où, quand quelqu'un avait une passion, pour mon cas la magie et l'origami, il fallait payer cher pour avoir accès à ce qui était le plus intéressant, pour progresser vraiment. Les livres étaient rares et onéreux (ils sont toujours onéreux, d'ailleurs), les cours auprès de spécialistes valaient une fortune (je parle en connaissance de cause, j'ai pris des cours de magie à Paris pendant 10 ans, et je vous assure que ça m'a coûté une fortune). Le savoir avait une valeur, les grands maîtres ne le distribuaient qu'au compte goutte. Je rappelle d'ailleurs que, par exemple, Yoshizawa qui a créé des milliers de modèles n'en a décrit que très peu, dans ses livres on trouve souvent les mêmes, au pire à une variante près. Le même Yoshizawa piquait une rage folle quand quelqu'un d'autre expliquait un de ses modèles. Bref, il fallait dépenser beaucoup d'argent et d'énergie pour avancer.
D'un autre côté, ça apprenait la vraie valeur ces choses. Et ça apprenait le respect. Si, si.
Et on apprenait, je pense, mieux, plus à fond.

De nos jours, tout cela s'est démocratisé, tant mieux.
Le savoir devient plus accessible, c'est bien.
Mais d'un autre côté, beaucoup de choses sont "en libre accès", sur Youtube, sur le net, un espèce de libre-service où chacun vient taper. Cette banalisation n'est pas sans revers, à mon avis.
Déjà le très bon y côtoie le médiocre, et je doute que tout le monde sache vraiment faire la différence.
En plus, c'est tellement facile de se procurer un diagramme ou l'explication d'un tour qu'on y perd la notion d'effort, de donnant donnant. Ca devient "normal". Et les gens deviennent de simples consommateurs. Je ne suis pas sûr que la vraie passion y trouve son compte. Du coup, certains se demandent, par exemple, pourquoi je fais un blog si ce n'est pas pour y mettre les explications des modèles qui y sont présentés. Ben oui, sauf que si j'ai payé un bouquin entre 30 et 60€, je n'ai pas forcément envie de donner à tout le monde les meilleurs modèles qui sont dedans, juste comme ça, même si pour certains ça paraîtrait normal, vu qu'ils n'achètent quasi rien (c'est du vécu !).
De plus, plutôt que d'avancer progressivement, certains ont tendance à vouloir bruler les étapes, c'est leur droit, bien sûr, mais ça ne leur rend pas forcément service. On n'est plus dans un travail d'apprentissage, mais encore une fois dans une consommation tous azimuts.
Et puis, le "produit" devient le seul centre d'intérêt, on en oublie le créateur. Tiens, je suis prêt à faire un sondage auprès des plieurs que je côtoie, et à leur demander ce qu'ils savent de Yoshizawa (je prends le plus célèbre, exprès) ! Et pourtant, la connaissance des grands maîtres, de ce qui sous-tendait leur travail, leur philosophie, l'évolution de leurs techniques, etc ... est pourtant bien intéressant. A noter d'ailleurs que, sur le net, nombre de modèles présentés sur des blogs ou sur Youtube se gardent de citer le créateur du modèle, comme si c'était sans importance.

Bref, tant mieux si le net permet au plus grand nombre de s'initier à telle ou telle activité. Tant mieux si la culture se démocratise, devient "pour tous", au plus bas prix. Mais attention à la banalisation, avec tout ce que ça implique, n'oublions pas qu'un seul bon livre bien étudié vaut parfois bien plus que des centaines de modèles piqués à droite à gauche, gardons un esprit critique, considérons le net comme une galerie d'art et non un super-marché hard discount.

7 commentaires:

  1. Je suis tour à fait d'accord avec toi....
    Pour ma part j'offre mes diagrammes-photo de mes petites créations car il y a beaucoup de personnes qui n'ont pas d'argents pour s'offrir un livre,je suis souvent sollicité par les latinos américains par exemple....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je veux surtout dire que je n'apprécie pas que certaines personnes considèrent comme un dû qu'on leur donne ce qu'elles demandent, sans rien en échange, juste comme ça. Evidemment je donne des diagrammes, mais dans un certain cadre, pour certaines personnes, et pas à tout va. Je sais bien que beaucoup de personnes n'ont pas les moyens de s'offrir un livre à 60€, mais faut pas pour autant oublier que le contenu du livre en question se mérite, s'il vaut 60€ c'est pas pour rien, et si je file des diagrammes c'est cadeau et pas un devoir.

      Supprimer
  2. Ton professeur en magie c'était Duvivier?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfer et damnation, je suis démasqué :-D

      Supprimer
    2. Hahahaha.....j'ai été aiguillé quand tu as parlé de"fortune"....

      Supprimer